Forum officiel de la guilde sur Wakfu
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'Ombre Renard, l'écureuil mangeur de patate :33

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
L'Ombre Renard :3

avatar

Messages : 350
Date d'inscription : 29/05/2015
Age : 20
Localisation : Avec les renards et les écureuils :3

MessageSujet: L'Ombre Renard, l'écureuil mangeur de patate :33   Ven 29 Mai - 20:17

Je m'appelle Hans, et belle et bien frankreich und nicht deutsch ;3 J'ai 17 ans ( si je sais bien compter ), et me prépare à aller en fac d'art pendant 5 ans.
Pour mes hobbies, j'adore le sport, en particulier le football où mon équipe m'appelle le bûcheron, le barbare, Puyol et tout ce qui s'en suit ( tais-toi arrêtes de tout raconter ). J'aime bien ce qui touche au crayon de bois, comme le dessin, mais je préfère écrire des paroles ou des histoires de toutes sortes. Je pratique la guitare et d'autres instruments, et mon style de musique est tout ce qui touche au rock. Et j'adore tout ce qui est mignon, soit les renards, les écureuils, et les patates ! *w*
Bande de crotte de nez ! :3

"Bon tu m'enquiquine avec ta vie, passes donc à la partie qui m’intéresse, parle-nous de ton perso Va de diousse !"

Oui monsieur, pardon monsieur, excusez-moi monsieur ...

Alors voilà, j'incarne une pitite Sram toute meugnonne du nom L'Ombre Déchu de niveau 115, et d'élément eau air. J'adore la jouer elle est trop mimi :33 Je vous ferais ptet une présentation longue et précise xD Mon second personnage est Sombre Renard, Roublarde Feu terre vétue de clair obscur, et assez lunatique ! Elle est de niveau 100+ mais je la remplac aujourd'hui par ma pitite Iopette L'Ombre Des Prunes assez mimi avec ses cheveux roses ... Bref !

Ils se réveillèrent dans un lieu inconnu. Sombre, humide et poussiéreux. La salle comportait quatre vitres de couleur rougies. Les murs étaient faits de pierre, moisi à quelques endroits. La pierre était grise, semées de taches noires par-ci par-là.
Ils n'étaient que deux. Deux face à l’obscurité. Deux face dans la pénombre. Deux dans le " Royaume de l'Ombre " ... Les créatures surgissaient de nul part, ils étaient pris au piège. Aucune issue, à part peut-être le moyen de gagner le combat fasse à ces monstres.
- "Je crois que ça va être notre dernier combat, petit frère."
- "Je crois aussi. Accordes-moi une dernière faveur."
- "Laquelle ? "
- "Croisons le fer, une dernière fois, comme au début de nos combats d’entraînement ..."
Ils levèrent leur arme, le premier leva sa faux, l'autre son épée ornée d'un pistolet noir à son manche. Le choc de leur arme respective sonna le début du combat interminable contre l'horreur de présentant devant eux...

Si vous voulez la suite, et bien c'est simple, dites-le ! Very Happy


Dernière édition par L'Ombre Renard :3 le Jeu 27 Aoû - 0:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nofinu

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 05/04/2015
Age : 18
Localisation : lille

MessageSujet: Re: L'Ombre Renard, l'écureuil mangeur de patate :33   Ven 29 Mai - 20:22

je vue la suite même si je sais pas lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myanimelist.net/profile/Nofinu
Soleil-Glacé

avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 11/04/2015
Age : 16
Localisation : Sud-ouest

MessageSujet: Re: L'Ombre Renard, l'écureuil mangeur de patate :33   Sam 30 Mai - 20:51

Ouais une suite! !Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ombre Renard :3

avatar

Messages : 350
Date d'inscription : 29/05/2015
Age : 20
Localisation : Avec les renards et les écureuils :3

MessageSujet: Re: L'Ombre Renard, l'écureuil mangeur de patate :33   Dim 31 Mai - 11:46

Et voilà la véritable histoire de L'Ombre ... Je compte bien en faire plusieurs épisode, mais je sais pas vraiment où les mettre alors je vais les poster ici ^^
Je ne les sortirais pas à fréquence régulière, car je fais aussi un livre à coté, que j'ai commencé il y a une semaine.
Bonne lecture à vous ! Very Happy






Episode 1


- "Crains ton ombre ..."
Il se matérialisa dans l'ombre de l'aventurier sous le soleil flamboyant, prit sa faux ornée d'un crâne, lui trancha la tête, et prit ce qui lui appartenait ...
Le lieu paisible, bordé d'arbres aux feuillages de couleurs vives et de buissons verts, se changea en un lieu sinistre, la végétation se flétrissant à vue d’œil. L'endroit était désormais sans vie et hanté par des âmes errantes.


Nous sommes les Enfants de l'Ombre
Nous errons et vivons dans la pénombre


Le Chaos d'Ogrest aurait été causé par l'ogre en question. Après avoir perdu sa bien aimée, Dathura, son chagrin fut tel qu'il se serait retiré sur le mont Zinit, ses larmes inondant le Monde des Douze provoquant l’événement connu sous le nom de " grand déluge ". Mais en était-ce vraiment la vrai raison ? 


Ils se réveillèrent dans un lieu inconnu. Sombre, humide et poussiéreux. La salle comportait quatre vitres de couleur rouge. Les murs étaient faits de pierre grise, noircie par endroits.
Ils n'étaient que deux. Deux face à l’obscurité. Deux contre la pénombre. Deux dans le " Royaume de l'Ombre " ... Les créatures surgissaient de nulle part, ils étaient pris au piège. Aucune issue, leur seul espoir était de gagner contre les monstres.
- "Je crois que ça va être notre dernier combat, petit frère."
- "Je crois aussi. Accorde-moi une dernière faveur."
- "Laquelle ? "
- "Croisons le fer, une dernière fois, comme au début de nos combats d’entraînement ..."
Ils levèrent leurs armes respectives, le premier possédait une faux, l'autre une épée ornée d'un pistolet noir sur le manche. Le son des lames s'entrechoquant sonna le début de l'interminable combat contre l'horreur se présentant devant eux.
Le premier monstre se ruait vers les deux adolescents. Il fut arrêté dans sa course, une faux plantée dans le dos. Le deuxième eu les deux bras coupés, un troisième une balle dans la tête.
- "Celui-là était le mien."
- "Tu te rattraperas bien assez vite."
- "Avec une telle quantité, c'est sûr et certain ..."
Les monstres ne cessaient de surgir de la terre, comme des ombres sans forme précise.
Avec un cri de guerre, les deux frères s'élancèrent en cœur. Les lames fendirent l'air. Les abominations s'évaporaient au contact des lames, le brouillard sombre qui en résultait s'engouffrant ensuite entre les dalles de pierre froide.
Les monstres tombaient, s'évaporant les uns après les autres. La danse meurtrière de la faux cueillait la plupart des créatures tandis que les tirs de barrage en maintenaient un bon nombre à distance, ceux qui s'approchaient de trop près se faisant embrocher par la lame constituant l'autre partie de l'arme.
- "Ça ne se terminera donc jamais ?"
Les deux frère commençaient à fatiguer et ils avaient les membres tremblants. Le souffle commençait à leur manquer et leurs mouvements ralentissaient ... Mais les monstres s’arrêtèrent soudainement sur place et se rassemblèrent. Les deux guerriers se mirent côte à côte, reprenant leur souffle mais toujours alertes.
Les monstres fusionnèrent alors, les ombres des monstres battus se regroupant autour de la masse noire et sombre. Plusieurs secondes s'écoulèrent, et une forme humaine apparut. Portant une robe noire, son visage était dissimulé sous une capuche. Ses mains étaient blanches et laissaient apparaître de longs ongles gris. Son dos courbé mettait sa tête en avant et lui donnait un air sinistre.
Il leva la tête. Ses yeux affichaient un air narquois, ses lèvres tirées jusqu'aux oreilles dissimulaient ses dents jaunies.
Il poussa un cri aigu et clama : - "Mon plan à marché, vous êtes enfin présent, cela fait si longtemps ..."
- "Que nous voulez-nous ?!" Il voulut s'avancer mais une main posée sur son torse l’arrêta:
- "Attends, laisses-le parler."
L'encapuchonné laissa retomber sa tête.
- "Depuis longtemps je vous regarde depuis le haut de cette tour. Depuis longtemps je vous attends avec impatience. Pour vous tuer ici !"
Sur un hurlement sinistre il s'élança vers les deux adolescents, prêt à les embrocher avec des griffes noires qui avaient remplacé ses ongles.
D'un bond, les deux frères esquivèrent l'attaque, se séparant en laissant une large traînée noire entre eux. Se retournant vivement, la sombre figure attaqua à nouveau. Le premier bloqua le coup avec sa faux, le choc le faisant glisser en arrière sur quelques mètres. Profitant du déséquilibre de leur adversaire, le second porta un coup d'estoc droit vers son estomac. Les lames noires écartèrent l'épée. Un coup retentit, puis un deuxième.
- "J'ai autant de balle que les casernes des quatre nations réunies."
Le troisième coup jeta l'homme à terre. A peine le corps eu-t'il touché le sol qu'un brouillard noir le recouvrit avant de se dissiper sans laisser aucune trace de l'encapuchonné.
- "Bien vu frangin. Tu l'as fait taire pour un bon mom..." Son ombre se jeta sur lui et s'engouffra dans son corps, l’arrêtant dans son élan. Sa faux lui glissa des mains et il tomba à genoux, les mains sur le sol. Pris d'effroi, le ioblard courut vers son frère. Le sram leva la main, les doigts écartés, en signe d’arrêt.
- "Ne me touches surtout pas !" Le visage déformé par la douleur, il pris sa tête entre les mains et poussa un râle d'agonie. Se figeant brusquement, il releva la tête en souriant.
- "C'était bien joué gamin. Mais une ombre ne meurt pas héhéhé ... AHAHAHAHAAAh !!!"
Il ramassa la faux et la lança vers le deuxième garçon. Le malheureux plongea sur sa gauche, manquant de se faire trancher la tête. La faux revint alors en arrière et manqua de lui couper le bras gauche avant de revenir dans la main de son nouveau propriétaire.
- "Qu'as-tu fait à mon frère ?!"
- "Je lui ai pris son ombre, naturellement ...", répondit l'autre avant de laisser échapper un rire moqueur.
- "Rends-le moi ordure !"
- "Te le rendre ? Rendre mon nouveau corps ? Non ... Grâce à ton frère je peux enfin sortir d'ici et commencer à détruire le monde des douze, ce monde de faible et d'imposteurs en tout genres ..."
Il disparut derrière une fumée noire et son ombre se déplaça dans la salle. Il se matérialisa derrière l'adolescent, rendu hagard par la perte de son frère, et posa sa main sur la tête du jeune garçon. Sa peau devint grise et son ombre disparut. L'opération terminée, il le relâcha, le laissant tomber à genoux.
- "Et maintenant, allons détruire ce monde ... AHAHAH AHAHAHAHAAAAAAAAAH !!!"


Ce rire parvint jusqu'aux oreilles de Dathura qui décida de fuir, effrayée. Et Ogrest pleura, pleura et pleure encore ...
Bientôt, le monde sombrera dans l'ombre ...








Si vous voulez une suite, j'y travaille ;3
Merci à Prof chêne pour la correction ! ^^


Dernière édition par L'Ombre Renard :3 le Mer 15 Juil - 12:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nofinu

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 05/04/2015
Age : 18
Localisation : lille

MessageSujet: Re: L'Ombre Renard, l'écureuil mangeur de patate :33   Dim 31 Mai - 11:53

je veut la suite, c'est trop cool ^^

et au cas ou y a pas que des faible dans lem onde des douze par ce que y a moi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myanimelist.net/profile/Nofinu
L'Ombre Renard :3

avatar

Messages : 350
Date d'inscription : 29/05/2015
Age : 20
Localisation : Avec les renards et les écureuils :3

MessageSujet: Re: L'Ombre Renard, l'écureuil mangeur de patate :33   Dim 31 Mai - 17:54

xD
C'est une histoire :p
La suite dans pas longtemps ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ombre Renard :3

avatar

Messages : 350
Date d'inscription : 29/05/2015
Age : 20
Localisation : Avec les renards et les écureuils :3

MessageSujet: Re: L'Ombre Renard, l'écureuil mangeur de patate :33   Dim 31 Mai - 20:10

Voilà la suite ! J'ai pas mal rush je dois l'avouer :p Aller, bonne lecture !



Episode 2


L'Ombre commença à se propager sur le Monde des Douzes. Sufokia vu ses plages envahies par les raz de marrés. Bonta vu ses forets enterrées par les tremblements de terre. Brakmar vu la lave de ses volcans inonder ses terres, et Amakna vu ses champs pourrirent par le soleil disparu laissant place aux intempéries incessantes...
Et les îles ne furent pas épargnées : le Royaume Sadida n'eut plus de foret, dévorées on ne sait quels créatures, Poup Island fut envahit par les pirates, déterrant les trésors, et se livrant des batailles pour les richesses trouvées. L’île Chuchoku fut entièrement détruite, et le peu épargné reste dans les airs, pouvant s'écrouler à tout moment. L’île Sberg vu son village enseveli sous les avalanches, glaçants les craqueleurs y vivant. L’île des Wabbits fut infectées ,,,
L'Ombre se propageait continuellement … Encore … Encore … Encore et encore, et continue toujours …


- « Maître … »
La voix du jeune Ioblard venait de sous une capuche reliée à une cape noire comme la pénombre, trouée à quelques parcelles.
Le Sram, ombragé par l'Ombre, tourna sa tête d'un quart vers la droite pour l'écouter.
- « Votre ombre se répand où vous allez, vous semez la terreur partout où vous passez, mais elle est limitée, et ne s'étend plus, et stagne maintenant ... »
Le paysage n'était que pénombre. Seul les cris de guerre et d'agonie des hommes, femmes et enfants se faisaient entendre. Le choc des armes et les tirs des canons semaient le chaos.
L'Ombre inspira, fermant les yeux, comme s'il goûtait à cette terreur. - « Tu voudrais me suggérer quelque-chose ? »
- « J'avais pensé que vous pourriez faire une armée, comme une guilde. Elle étendrait votre pouvoir sur ce monde, et vous deviendrait le maître de celui-ci ... »
L'Ombre ouvrit les yeux, regardant le ciel, surplombant le monde de sa colline de pierre sombre.
- « Je vois … Je pense que tu as raison, et nous devrions nous y mettre tout de suite, dès maintenant. Prépares Honu, ma Drago-Dinde. Je pars recruter nos membres, mes enfants ... »


Il parcouru les forets, les déserts, les plaines, les champs et les montagnes pour trouver des talents à ses attentes. C'est dans une grotte sombre et ténébreuse qu'il repéra son premier membre. Il descendit de sa monture et l'attacha à un rocher sur la droite. Il avança dans la grotte, jusqu'à voir un feu de camp. Personne, pas un bruit. Il s'approcha discrètement, matérialisant sa faux dans sa main droite.
- « Yaaaaaaaah !!! »
Le guerrier, hache de fer à la main, bondit de sa cachette. Son arme redoutable se fracassa contre le sol. L'Ombre, passé dans le dos du Barbare grâce à l'ombre de celui faite par le feu, commença à mettre sa main sur le crane de celui-ci. Il se baissa de justesse pour esquiver l'attaque retournée du Iop.
- « Avec se nouveau corps, je ne peux pas me permettre de me prendre de coup comme avant ... » se dit-il.
Il fit danser sa faux dans les air, stoppa l'attaque suivante, le faisant glisser sur quelques mètres. Il se baissa, fit un bond pour atterrir derrière le Iop, et posa sa main sur son crane. Le guerrier lâcha sa hache, qui tomba avec un bruit sourd de métal sur la pierre, tomba à genoux les bras pendants. Son ombre rentra en lui.
- « Rejoins-moi mon enfant, et goûtes à la terreur, à la peur, au désespoir … Rejoins-moi, et vas répandre l'ombre de ton père ... »
Le Iop se releva, ramassa sa hache, et marcha droit devant, avec comme seul but répandre la terreur … Il traversa la grotte, le bruit du métal traînant sur la pierre le poursuivant, et disparut dans la foret sombre de la nuit. L'Ombre resté planta devant le feu, impassible, avec un petit rictus aux coins des lèvres et un rire enfantin, comme si on s'amusait avec un jouet …


L'Ombre revint à son antre, passant devant le Ioblard, avec un sourire jusqu'aux oreilles. Il rentra avec une grande satisfaction : celle de son premier serviteur sur le terrain …


Un peu près une semaine après cet événement, le guerrier vint alors voir son nouveau maître dans son antre. Il s'agenouilla devant l'Ombre, assis sur un trône en bois de Sureau. Il se releva au geste simple de l'Ombre.
- « Je n'aime pas que l'on s'agenouille devant moi. »
- « Excusez-moi maître. Je viens vous apporter mes dernières nouvelles d'exploration. »
- « Parles, je t'écoute. »
- « J'ai saccagé plusieurs villages, et je suis arrivé au la frontière d'une ville appelée « Pro Tech Tion », et je n'ai pas put aller plus loin. Il semble que l'un des anciens mages Féca soit à l'origine de ce bouclier entourant la ville. »
Il se frotta les tempes, pour calmer le mal qui le rongeait depuis qu'il avait eu possession de ce corps. Le Ioblard était atteint du même phénomène.
-«  Il n'y a qu'une seule chose à faire alors. P'tit frère, tu vas venir avec moi. » Petit frère ? Pourquoi l'ai-je appelé ainsi ? se dit-il. Des émotions se réveillait en lui, mais il réussi à les faire disparaître. Te battrai-tu encore, jeune Sram ?
Il passa une porte, qui se referma devant derrière son passage. A l’intérieur il fouilla dans une armoire et en sorti sa faux ainsi qu'un masque cachant la partie droite de son visage. Il sorti et se dirigea vers la sorti. Le jeune l'attendait patiemment adossé les bras croisés contre le mur d'en face. Lui aussi été habillé de la même manière, mais son masque voilé le côté gauche de son visage, et portait ses armes à la ceinture.
Ils se regardèrent et passèrent la sorti dans claquement de vent passant dans leur cape.
- « Allons donc grandir véritablement nos rangs. »


J'espère que sa vous plait, la suite sera écrite pendant la semaine, alors dites-moi si vous aimez toujours et si vous en voulez encore ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nofinu

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 05/04/2015
Age : 18
Localisation : lille

MessageSujet: Re: L'Ombre Renard, l'écureuil mangeur de patate :33   Dim 31 Mai - 21:12

pour l’île wabit sa aurait était plus logique que tu dise que les lenald on etait envahi pas les wabit ^^

mais sinon tjr aussi bien ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myanimelist.net/profile/Nofinu
L'Ombre Renard :3

avatar

Messages : 350
Date d'inscription : 29/05/2015
Age : 20
Localisation : Avec les renards et les écureuils :3

MessageSujet: Re: L'Ombre Renard, l'écureuil mangeur de patate :33   Dim 31 Mai - 21:26

J'ai préféré mettre en valeur la maladie car ce n'est pas la faute de L'Ombre si les Lenalds les ont envahit, c'est de leur propre grès donc la maladie est plus appropriée je trouve ^^ De plus sa fait beaucoup plus tragédie :33
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soleil-Glacé

avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 11/04/2015
Age : 16
Localisation : Sud-ouest

MessageSujet: Re: L'Ombre Renard, l'écureuil mangeur de patate :33   Lun 1 Juin - 22:03

Ton histiore est...si...abosorbante que j'ai hâte de la suite qui ma l'air plus palpitante ^_^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ombre Renard :3

avatar

Messages : 350
Date d'inscription : 29/05/2015
Age : 20
Localisation : Avec les renards et les écureuils :3

MessageSujet: Re: L'Ombre Renard, l'écureuil mangeur de patate :33   Lun 1 Juin - 22:10

Merci beaucoup ^^ Je vais essayer de faire la suite pendant cette semaine mais je ne promet rien Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soleil-Glacé

avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 11/04/2015
Age : 16
Localisation : Sud-ouest

MessageSujet: Re: L'Ombre Renard, l'écureuil mangeur de patate :33   Lun 1 Juin - 22:20

Ok perso tu n'est pas préssé faire la suite tant qu'il y en a une Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ombre Renard :3

avatar

Messages : 350
Date d'inscription : 29/05/2015
Age : 20
Localisation : Avec les renards et les écureuils :3

MessageSujet: Re: L'Ombre Renard, l'écureuil mangeur de patate :33   Mer 3 Juin - 18:03

Salut à toutes et à tous ! Voici le 3ème épisode ! 
Oui je sais j'en ai eu que pour ... Deux jours :° J'avais dit que ce serait pendant la semaine et bien comme prévu c'est dans le semaine :p xD
Aller bonne lecture Smile



Episode 3


Le paysage n’était que fumée, poussière, arbre détruit et terres noircies. Ils avançaient avec leur drago-dinde respectif, l’un étant sur le dos d’une drago blanche comme la lune à rayures grises, l’un étant sur une drago noires à motifs violets éparpillés sur le corps, tels des peintures tribales. Le voyage se faisait sans encombre, or mis une crevasse qu’ils durent contourner, rallongeant celui-ci d’une demi-journée. Les seules traces de vie qu’ils croisèrent ne fût que les corbeaux tournant en rond dans les airs, ainsi que quelques vautours mangeant la carcasse des corps séchés … Le calme était à son comble, aucun son, aucun souffle de vent, pas même le clapotement de l’eau dans un ruisseau ou le claquement de la pluie. Rien, pas un bruit.


Ils entrèrent dans le bois de « Macabranche », là où nombreux soldats Bontariens sont morts essayant de battre les spectres de Sala-Mie.
- « Nous arriverons dans quelques heures près de la frontière, nous allons bientôt descendre de nos montures et les attacherons. Nous continuerons à pied. »
- « Que ferons-nous une fois arrivés à destination ? »
- « Ce que nous nous devons de faire … »
Le jeune acquiesça d’un hochement de tête. Ils continuèrent d’avancer, s’enfonçant de plus en plus dans la forêt de bois noir comme le néant. Ils passaient inaperçus avec leur panoplie noir comme la nuit. Le ciel s’assombrit, qui leur donna une allure spectrale, comme s’ils hantaient ce bois.
Ils s’arrêtèrent.
-« Attachons-les ici, personne ne s’aventure aussi profondément que nous par ici. »
Ils attachèrent alors leurs montures, puis commencèrent à partir à pied, droit vers la forteresse du dernier des 12 sages : « Boucly Ebène ».
Toujours aucun bruit. Silence.
-« C’est beaucoup trop silencieux, je n’aime pas vraiment ça »
-« Nous verrons bien ce qui nous attend, qu’ils essaient de m’avoir, moi, maître de l’ombre … »
Ses paroles résonnèrent, et comme pour répondre à son appel, une bande de brigand surgit des arbres. Mais le combat fût vite terminé dans un bain de sang. Des membres arrachés, des corps troués, des râles d’agonie…
-« J’vous en supplie, épargnez-moi ! J’ferais tout c’que vous voudrez ! »
La faux s’arrêta dans son élan puis s’abaissa. L’Ombre le tint par les cheveux. Le malheureux avait des cheveux châtains mis long et crasseux. Des la terre était étalé sur sa peau et sur ses habits de couleurs marrons bois de sapin. Une fine ficelle tenait ses dagues de brigand à sa ceinture, et ses bottes étaient trouées.
-« Emmène-moi à la forteresse de Boucly Ebène et tu seras libre. Trompe-moi, et tu mourras. »
-« J’sais par où qu’on passe, mais siouplez laissez-moi vivre ! »
Il retomba à terre tel un pauvre oisillon tombant du nid. Il se massa la tête en se relevant.
-« Dépêche-toi, ou je vais regretter de t’avoir épargné. »
-« Par ici, suivez-moi … »
Ils firent quelques mètres vers la gauche. Le vagabond fit signe d’attendre, et releva les fougères cachant un passage sous terre. Ils s’y engouffrèrent et refermèrent le passage derrière heureux par une pierre.
-« Je te préviens, si tu me trompe, je ferais que ta vie ne fût qu’un enfer … »
-« Je n’compte pas vous duper, c’est un passage allant sous l’forteresse, vous pourrez y rentrer plus facilement en passant par là. »
Le passage était étroit, mais assez large pour le groupe. Des torches étaient placées tout les quatre mètres, laissant voir l’ensemble du tunnel. Ils marchèrent pendant plusieurs heures sans un mot, puis s’arrêtèrent en dessous d’un ensemble de pierres rocheuses. Le brigand déplaça quelques pierres, puis s’écarta.
-« En passant par là, vous serez à destination. Faites juste gaffe aux gardes, ils ne sont pas vraiment rapides et forts, mais sont très bien protégés, et vous épuisent rapidement avec leurs défenses. »
-« Merci du conseil. Vas, et que je ne te revois plus si ce n’ait que pour m’offrir tes excuses ! »
Il s’en alla donc en courant, ayant peur pour sa vie.
La forteresse ne manquait pas à sa réputation. Immense, comme si on avait rassemblé plusieurs palais. Entièrement faite de pierre, elle ressemblait à un énorme château, impossible à franchir. La réputation de ce maître Féca ne manquai pas non plus. Des boucliers étaient suspendus aux murs, exposants les insignes des défenseurs des terres de toutes les nations et tout les peuples. Un tapis bleu horizon était étendu sur le sur l’allée. De long étendards flottaient à travers les meurtrières. Une chapelle, au fond de la grande salle, était consacrée au dieu Féca, dieu protecteur.
Les deux ombres se déplaçaient de colonne en colonne, se cachant dans l’ombre de celle-ci, dissimulant leur présence. Un régiments de mages blancs en armure passèrent près d’eux. « Le vagabond avait raison » se dirent-ils. Au rythme de leur pas, leurs armures claquaient, avec un son de métal. Leur casque ne laissait apparaître que leur yeux et leur bouche, laissant apparaître un air sérieux. Ils regardaient droit devant eux n’ayant que pour seul objectif que de monter la garde. Quand le groupe passa sous la lumière du jour, leurs armures scintillèrent de milles éclats, laissant briller l’emblème de la forteresse : un bouclier de métal gris à croix vert émeraude, symbole de protection dans les région de l’Est.
Ils tournèrent sur leur droite et laissèrent la grande salle. Les deux ombres se matérialisèrent alors dans le hall.
-« Que me vaut la visite de l’Ombre dans mon château ? »
La voix était forte et résonnait dans la salle en plusieurs échos. Ils se retournèrent vivement vers la chapelle, et virent alors le mage, à genoux, priant.
-« Comment dire … Vous vous trouvez sur mon chemin, Boucly Ebène. Mais au lieu de vous tuer comme une misérable vermine, j’aimerais que soyez des nôtres dans notre noble cause. »
-« Votre noble cause ? Ravager le monde et le plonger dans l’obscurité ? Vous ne vous payerez pas pas tête pas hasard ? »
-« Ce sont de bien grands mots. Mais je dois avouer que c’est un peu près ça. Je vais faire payer au monde de m’avoir délaissé dans cette tour, me laissant pourrir seul dans le noir. Mais c’est grâce à des personnes comme vous que j’ai ouvert les yeux. Ce monde est contaminé par la vermine de l’illusion ! »
Le mage se leva. Il mis son casque, pris son bouclier. Vu de dos, il n’était pas imposant, mais quand il se retourna, il était tout le contraire, et dégager un grand esprit de guerrier.
-« Je vais te faire retourner de là où tu viens, misérable rat d’égout ! »


Voici la fin de ce 3ème épisode. Je sais vous restez sur votre faim, et vous allez l'être encore, car le prochaine épisode sera un petit hors sujet, mais pas de trop, je pense que vous comprendrais vite ^^ 
J'espère tout du moins que ça vous aura plût.
J'ai déjà commencé le hors sujet, mais je ne vous dis rien, juste qu'il sera un peu plus long qu'un épisode basique ^^
A la prochaine ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soleil-Glacé

avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 11/04/2015
Age : 16
Localisation : Sud-ouest

MessageSujet: Re: L'Ombre Renard, l'écureuil mangeur de patate :33   Mer 3 Juin - 19:26

Histoire toujours aussi prenant ^_^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nofinu

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 05/04/2015
Age : 18
Localisation : lille

MessageSujet: Re: L'Ombre Renard, l'écureuil mangeur de patate :33   Jeu 4 Juin - 20:26

la suite! la suite ! la suite !
ouiiiiii en veut tjr plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myanimelist.net/profile/Nofinu
L'Ombre Renard :3

avatar

Messages : 350
Date d'inscription : 29/05/2015
Age : 20
Localisation : Avec les renards et les écureuils :3

MessageSujet: Re: L'Ombre Renard, l'écureuil mangeur de patate :33   Jeu 4 Juin - 20:30

Ca va venir t'inquiètes pas ^^
Et j'espère que vous allez aimer le hors sujet Smile
Je ferais un petit sondage dans pas longtemps ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soleil-Glacé

avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 11/04/2015
Age : 16
Localisation : Sud-ouest

MessageSujet: Re: L'Ombre Renard, l'écureuil mangeur de patate :33   Jeu 4 Juin - 22:10

On aimera toujours:D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ombre Renard :3

avatar

Messages : 350
Date d'inscription : 29/05/2015
Age : 20
Localisation : Avec les renards et les écureuils :3

MessageSujet: Re: L'Ombre Renard, l'écureuil mangeur de patate :33   Ven 5 Juin - 16:48

Voici la suite de l'épisode précedent ! Vous allez enfin savoir le destin de nos deux combattants !
Ah oui, j'oubliais. Le hors sujet dont je vous avez parlé me prendra un peu plus longtemps. Je vous dévoile juste qqch : comment l'Ombre est devenu ce qu'il est aujourd'hui ? Et oui, chaque personnage à son passé ! Je ne parle pas de nos deux frères possédés d'aujourd'hui, non non, mais bel et bien du passé de notre personnage.
Aller, je vous laisse lire !





Episode 4


-« Qu’est ce que je fais pendant ce temps … »
Il restait assis, seul dans la pénombre. Il se leva, faisant les cent pas. Puis il sorti regarder l’obscur horizon. On pouvait voir, du haut de la montagne, les corps sans vie de nombreux soldats, et même encore quelques arbres fumer. Le ciel était lui aussi assombrit. Quelques puits de lumière laissaient descendre celle-ci, dévoilant que mort et désolation. Elle dévoilait la poussière encore élevée des champs de bataille.
-« Oooooh oooooh
Soldats de justice
Ooooooh oooooh
Qu’les morts engloutissent
Ooooooh oooooh
Tous mort au combat
Ooooooh oooooh
Défendant la loi … »
La faible voix s’éteint quand le soldat tomba sur le sol, soulevant une nappe de poussière. Le silence retomba.La montagne dominait de toute sa grandeur, dominant le champs des batailles passées.
Il prit alors sa hache, sa fidèle amie. « Tu as toujours été à mes cotés, et ne m’a jamais jugé toi au moins … ». Il passa l’entrée, et commença à descendre. Quelques arbustes longeaient le chemin des escaliers, des pierres grises accompagnaient ceux-ci donnant l’impression d’un cimetière. Il continua à descendre, son arme à la main, et arriva enfin sur la terre. Il décrivit un arc de cercle avec la pointe de son pied droit, lentement. Puis frappa. La hache éméta un bruit d’acier assourdissant, résonnant dans le désert noir, ainsi qu’un léger tremblement. Une fissure commença à apparaître, s’élargissant de la taille d’un homme. Une main en sortie, une main grisâtre. Le Iop recula d’un pas, et rangea son arme dans le dos. Une espèce de goule sortie de la fissure, le regard vide. Ses bras pendaient, comme si ce n’était qu’un légume …
-« Et bien … Ce que m’avait dit le maître était vrai. Il m’a donné le pouvoir d’invoquer les morts … »


Le maître Féca s’élança vers l’Ombre, qui l’esquiva d’un pas sur la gauche. Mais le bouclier lui tapa les côtes de plein fouet, lui coupant un court instant la respiration. Il se baissa pour esquiver une seconde attaque de son adversaire, puis se jeta en arrière pour être hors d’atteinte. Il fit apparaître sa faux dans sa main droite. Le Ioblard matérialisa ses armes, mais attendait, sous l’ordre de l’Ombre.
-« Je vois que tu veux régler ça d’homme à homme, mais tu es trop présomptueux ! »
-« Je ne le suis pas, au contraire, je veux juste avoir toutes mes capacités pour pouvoir en finir avec toi ! »
Il se jeta en avant, la faux en arrière. Le Féca pointa en avant, mais son assaillant n’était déjà plus là. Il se retourna d’un coup sec, arrêta de justesse la lame tranchante de son bouclier. Il tomba, et roula en arrière. De nouveau sur ses pieds, il se mit en garde. L’Ombre rattaqua, mais encore plus rapide. Cette fois, il attaqua de front. Les lames s’entrechoquaient, le son de l’acier résonnait dans la salle.
-« Plus vite ! Notre chef est en danger ! Dépêchez-vous ! »
En entendant ses paroles, le Ioblard de dirigea dans le couloir, en silence, à la rencontre des gardes. Les deux combattants continuaient leur combat, tout deux dans une folie de combat sans merci. Le Ioblard continuait à avancer, et se glissa entre dans une meurtrière un peu plus épaisse. Les pas des gardes se rapprochaient. Il tint son arme dans les deux mains, près à attaquer. Les gardes passèrent, puis il sorti, plongeant sur le coté. Il tira, touchant deux soldats dans la nuque, trois autres eurent la chance d’avoir reçu leur balle sur leur armure. Tous se retournèrent. Ils virent le jeune se releva avec une agilité surprenante, et virent le soldats tomber au sol, dans un claquement d’acier. Ils agonirent quelques secondes, puis rendirent leur dernier souffle.
-« Petit insolant … Tu vas payer pour se crime ! »
Dans un cri de guerre, le régiment fonça sur le Ioblard, leur lance en avant, bouclier devant eux. Arrivés à sa hauteur, ils le transpercèrent. Mais le tissu tomba sur leur lance. Un son siffla dans les airs, et une bombe vint se loger dans le plastron d’un soldat. Elle explosa. La tête du défunt roula au sol, jusqu’aux pieds du chef du groupe. « Qu’est ce que c’est que ce délire … Un garçon aussi jeune, capable de faire ça … »
Le Ioblard atterri une nouvelle fois derrière eux. Mais cette fois il attaqua le premier. On ne vit qu’une fumée noire se déplacer rapidement entre les rangs. Puis plus rien. La moitié lâchèrent leurs armes, puis tombèrent . Le reste attaqua leur attaquant réapparaissant à peine. Mais il esquiva avec une facilité démesurée, esquivant en sautant, plongeant, tournant sur lui-même, On aurait dit qu’il jouait avec eux. Il reprit ses armes à feu, et tira des rafales, sans s’arrêter. Les soldats se firent transpercer de toute part. Il ne rester plus que le chef, ayant une arme plus résistance. Des traces de balles ayant ricoché se faisaient voir. Alors il changea son flingue, pour en prendre un plus léger, mais faisant deux fois la taille du précédent. Une lumière violette éclaira la salle, aveuglant le dernier soldat. La balle partie, mais aucun son se fit entendre.
-« Tu as mal visé petit, tu devrais revoir ta » il ne fini pas sa phrase. La douleur était trop intense à son abdomen, et il cracha du sang. Il mit sa main vers son ventre, mais il ne toucha rien. Il n’en avait plus. Il tomba sur les genoux, et regarda le Ioblard.
-« Mais qui es-tu … » dit-il d’un dernier souffle.
-« Je ne suis qu’une ombre de la lumière. ».


Le combat était intense, et aucun des deux n’arrivait à prendre le dessus. La faux percutait sans arrêt le bouclier, sans lui faire une seule égratignure. Mais le Féca fatiguait, et sa commençait à se voir par la cadence réduite, de ses attaques. L’Ombre sauta en arrière, et semblant voler dans les airs, esquiva le coup d’estoc de son adversaire.
-« S’en ai fini de toi. »
Il lança sa faux, tournoyante dans un sifflement. Mais la lame se bloqua entre le bouclier et l’épée, touchant à peine la peau du Féca, qui saigna juste un peu.
-« Tu as juste réussi à me toucher, tu parles vraiment trop vite … »
-« Tu crois ça … Je ne dirais pas ça à ta place. »
Il mit genoux à terre. Un picotement attira le regard du défenseur vers le bout de la lame. Il la lança à terre, et regarda la faible plaie. Sa peau changeait de couleur petit à petit, très lentement. « Du poison ? Non c’est pas possible, ce n’est pas ça … Quelle malédiction as-tu mis sur cette lame ! » Il hurla dans sa tête.
Il souri en regagnant le sol, mais l’effaça quand il vit que le féca leva son épée en l’air.
-« Je te haaaaaiiiiiiis !!! »
La lame tomba, et lui coupa le bras. Le Féca cria entre ses dents. Il se releva, titubant et chancelant. Il lança un regard noir. Il prit la lame et la fixa en dessous de son bouclier. Il s’élança. La lame frotta le sol. Puis il leva son bouclier d’un mouvement circulaire, et la lame parti droit vers l’Ombre. Mais la lame ne toucha pas sa cible. Il n’était plus là.
-« Tu m’impressionnes beaucoup. »
Le mage tomba au sol.
-« Couper son propre bras pour essayer de me battre … Vraiment, il fallait le faire. Mais tu es allé trop loin, et je ne peux même pas t’utiliser … Que ton âme soit guidée, mon père. »
Il laissa le corps derrière lui, et alla à la chapelle. Il pria.
-« Pour sœur notre mort corporelle,
 A qui nul homme ne peut échapper.
 Malheur à ceux qui mourront dans les péchés mortels,
 Car la seconde mort ne leur fera aucun de mal … »
 

Le Ioblard resta en arrière, regardant le corps du défunt se noyer dans son sang. Il prit le bras qui était à l’écart, puis le remit en place. La chair se ressouda.


Le Iop se dirigea vers la forteresse, et entra. Il ne tua aucun garde. Tous avaient été recueilli par l’Ombre. Tous, sans exception …



Et voici déjà la fin de cet épisode, en espérant qu'il vous aura plût ^-^
Dites-moi si vous en revoulez !:3


Dernière édition par L'Ombre Renard :3 le Dim 7 Juin - 17:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soleil-Glacé

avatar

Messages : 139
Date d'inscription : 11/04/2015
Age : 16
Localisation : Sud-ouest

MessageSujet: Re: L'Ombre Renard, l'écureuil mangeur de patate :33   Ven 5 Juin - 21:40

Super comme d'hab  et voui j'en reveux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nofinu

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 05/04/2015
Age : 18
Localisation : lille

MessageSujet: Re: L'Ombre Renard, l'écureuil mangeur de patate :33   Sam 6 Juin - 17:26

super juste 2e ligne du 2e paragraphe pitit faute de frape ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myanimelist.net/profile/Nofinu
L'Ombre Renard :3

avatar

Messages : 350
Date d'inscription : 29/05/2015
Age : 20
Localisation : Avec les renards et les écureuils :3

MessageSujet: Re: L'Ombre Renard, l'écureuil mangeur de patate :33   Dim 7 Juin - 0:21

Quelle faute ? Je ne vois pas ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nofinu

avatar

Messages : 189
Date d'inscription : 05/04/2015
Age : 18
Localisation : lille

MessageSujet: Re: L'Ombre Renard, l'écureuil mangeur de patate :33   Dim 7 Juin - 15:49

Il se baissa pour esquiva une seconde attaque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myanimelist.net/profile/Nofinu
L'Ombre Renard :3

avatar

Messages : 350
Date d'inscription : 29/05/2015
Age : 20
Localisation : Avec les renards et les écureuils :3

MessageSujet: Re: L'Ombre Renard, l'écureuil mangeur de patate :33   Dim 7 Juin - 17:04

C'est bon c'est corrigé, merci ^^ ( C'était première ligne pour moi :p )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adhanak
Admin
avatar

Messages : 212
Date d'inscription : 04/04/2015
Age : 21
Localisation : France

MessageSujet: Re: L'Ombre Renard, l'écureuil mangeur de patate :33   Ven 26 Juin - 8:48

Bon, bien que plus personne ne me vois en jeu je vois qu'il reste encore du monde et même des nouveaux ^^
Bref bienvenue et félicitations pour ton histoire.
(En tant que Prof Chêne je suis censé corriger les fautes mais j'ai vraiment la flemme la X)
Mais bon, tout ça pour dire que j'ai tout lu et que je suis prêt à lire la suite si suite il y a =P
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myanimelist.net/animelist/Adhanak
L'Ombre Renard :3

avatar

Messages : 350
Date d'inscription : 29/05/2015
Age : 20
Localisation : Avec les renards et les écureuils :3

MessageSujet: Re: L'Ombre Renard, l'écureuil mangeur de patate :33   Ven 26 Juin - 12:17

Merci beaucoup ! Sa me flatte venant d'un " ancien " membre de la guilde, c'est cool que sa plaise ^^
Je continuerai la suite après avoir fini une autre histoire :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Ombre Renard, l'écureuil mangeur de patate :33   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Ombre Renard, l'écureuil mangeur de patate :33
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» carte de l'ombre et "n'importe qu'elle phase"
» [A lire] Le Renard et la Louve
» Le pretre ombre.
» Spectre des ombre
» L'Histoire du Renard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum officiel de L'arbre Des Douze :: Les Archives, ce qu'il y avait avant :: Archives de notre humble sève :: Archives " Présentation des membres "-
Sauter vers: