Forum officiel de la guilde sur Wakfu
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Prologue 3/11 - Uly

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L'Ombre Renard :3

avatar

Messages : 350
Date d'inscription : 29/05/2015
Age : 20
Localisation : Avec les renards et les écureuils :3

MessageSujet: Prologue 3/11 - Uly   Dim 20 Nov - 19:27

Prologue3 : Uly

Le Royaume semblait flotter dans les airs des plaines d'Eudryde, une terre hors des nations et des îles environnantes. Le soleil se reflétait sur les remparts de pierres lisses et des vitraux du château. Le peuple était jovial :  les récoltes étaient bonnes et ils n'avaient connu aucune guerre depuis des décennies. Le trône était donné de génération en génération, de la grande famille des Nahuly. Le tout premier roi, Krarann, avait conquit cette terre avec une arrogante finesse implacable. Fin stratège et combattant hors pair, il avait mit l'ensemble des tribus voisines à genoux.
Le trône d'aujourd'hui était occupé par le roi Féca Mahana, le plus sage de tous. Sa femme Eniripsa, Nahy, était la plus charmante du Royaume et elle savait guider le roi dans ses moments de détresse. Ils avaient eu une fille, Uly.  Intelligente et compatissante,  elle était promise au trône pour la prochaine génération.

Mahana projetait d'unir toutes les tribus avec lui afin de leur assurer des droits équitables. Il était tout d'abord allé voir les Sasrah, une tribu ayant soif du sang de leur tribu ennemi, les Yacrah. Mahana leur avait proposé de cohabiter ensemble en échange de terres qu'ils pourraient gouverner à leur guise. Il proposa ensuite aux Yokah un camp entier d’entraînement, où ils pourraient éduquer leurs enfants au combat. Enfin il alla unir les trois derniers clans : les Didouhl, les Zobreh et les Fortenuh. Tous avait eu leur part de richesses et de territoires. Mais ce n'était jamais assez ...

Et un jour, la guerre éclata. Les Sasrah avaient endoctriné les Yacrah, s'alliant avec les Didouhl, les Zobreh et les Fortenuh. Une soif de sang, de pouvoir et d'or les poussaient à renverser le royaume et prendre le trône. Le roi ordonna à ses sujets de dresser les remparts d'acier maintenus par le pouvoir du dieu Féca. Nahy se positionna derrière les soldats pour les soutenir pendant que le roi se tenait sur les remparts. Les Yokah s'étaient postés aux premières lignes, montrant leur dévotion au roi et leur soif de combat. Les tribus adverses arrivaient à grand pas. Les premiers arrivés heurtèrent de plein fouet les remparts érigés, qui les projetèrent au loin. Les Sasrah entrèrent en premier - par fourberie sans doute - se heurtant au guerriers Yokah. Les deux tribus se décimèrent l'une l'autre et les autres tribus réussirent quelques instant après à détruire les remparts. Le véritable combat ne faisait que commencer.

Uly était cachée dans le plus haut donjon, voyant son père et sa mère combattre comme jamais. Elle n'était disciple d'aucun Dieu et avait donc été mise à l'abri. Cependant, elle ne pouvait pas rester là sans rien faire. Comment je peux rester enfermée alors que mes parents vont se faire tuer ?! Elle descendit alors les marches à grand pas.

Pendant ce temps Mahana combattait le chef des Fortenuh, transformé en Phorzerker des sables. Il restait les bras croisés, attendant l'attaque de l'ennemi. C'est alors que le monstre se lança en avant. Il se heurta au bouclier du roi, qui le repoussa dans les airs. Il murmura une incantation, et le monstre  fut alors englouti dans une bulle géante. Les deux autres chefs arrivèrent par derrière. Le roi fut alors enseveli sous la masse des deux nouveaux arrivants, rapidement rejoints par le troisième. C'est après un court instant qu'ils furent rejetés en arrière. Debout dans son armure, Mahana semblait les défier de venir se battre. Nahy arriva un instant après. Des ailes avaient poussé dans son dos, la portant dans les airs. Le Zobreh se lança en avant la tête la première, avec un sourire tel un psychopathe. Le Didouhl plongea ses mains dans la terre et fit germer des poupées vénéneuses. Le Féca invoqua le pouvoir des éléments, et un feu intense sortit de la terre et tomba du ciel, décimant les poupées et plaquant au sol le Zobreh. Pendant ce temps, le phorzerker s'était replacé dans le dos du roi. Mais il avait oublié la reine qui le marqua et le paralysa. Le roi le prit alors par la gorge, le soulevant du sol, et l'écrasa violemment contre le Zobal. La reine invoqua une épée et un bouclier, et se jeta sur le Dadouhl. La lame lui transperça la poitrine.
- NAHY ! NON !

Uly arriva enfin en bas de la tour et poussa la porte pour tomber sur un massacre ... Le Dadouhl emprisonna le bras de la reine dans des ronces, et une poupée lui mordit la nuque. Le roi commença à se jeter lui aussi sur le Sadida pour libérer sa femme, mais il fut mis à terre par le fouet du Zobal, lui brûlant la jambe. Le phorzerker s'empara de son casque, et lui lacéra le crâne d'un coup de griffe. La scène s'était déroulée sous les yeux horrifiés de la jeune fille. Le temps sembla s'arrêter l'espace d'un instant. Le sang encore coulant des griffes de l'Enutrof, la peau virant au jaune de la reine, l'armure en éclat, des morts par centaines,  l'odeur de fer omniprésente, les remparts détruits ... Uly tomba à genoux, les larmes coulant sur ses joues.
- Papa ... Maman ...
Il se mit à pleuvoir.
Le Zobal reprit son fouet, et le projeta en direction d'Uly. Au moment où le fouet aller la frapper, la jeune fille leva la tête, les yeux blancs. L'arme s'arrêta net, et le Zobal fût paralysé. L'Enutrof se lança en avant, mais fût stoppé de la même façon. Uly se leva, toucha du bout des doigts les sauvages qui furent réduits en poussière sans aucun bruit. Elle commença à s'avancer vers la horde des tribus. Sur son passage, ses ennemis subirent le même sort. La pluie se transforma en neige, puis en grêle. Uly gravitait à quelques centimètres du sol et son corps commençait à se recouvrir de bandelettes. Il ne restait plus une âme qui vive dans le royaume. En revenant près de ses parents, des morceaux d'armure commençaient à se coller à ses membres, et un masque se matérialisa sur son visage. Elle se mit à genoux une nouvelle fois et amena sa mère et son père l'un à côté de l'autre. Elle mit alors sa tête entre ses mains et retira son masque. Des larmes coulaient doucement sur ses joues.
Une voix résonna dans sa tête, celle de sa mère.
- Uly, quitte le royaume et parcours le monde. Nous serons toujours à tes côtés. Nous sommes fiers de toi ...
Uly cria de chagrin, hantée par la mort omniprésente dans son royaume défunt ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Prologue 3/11 - Uly
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Prologue à La Tempête : Covenants] Le départ
» [Prologue à La Tempête : humains] L'escale
» [Vidéo] Boutique Bionifigs : Prologue
» Prologue : Rotterdam - Rotterdam
» Lost Planet 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum officiel de L'arbre Des Douze :: RP :: Le comptoir aux histoires :: L'histoire de la guilde ...-
Sauter vers: